Elle a 15 ans. Elle a fait sa rentrée en septembre au lycée Jean-Paul Sartre de Bron dans le Rhône, spécialité art. Marilou Dumont n’est pourtant pas une lycéenne comme les autres. Son art, c’est la musique. Chant et piano. Un art qu’elle livre en public depuis près de trois ans. Elle a été repérée par l’association « Les nouvelles stars de demain ». Cette année, elle a déjà assuré les premières parties des concerts de Tal, Chimène Badi et Julie Zénatti. Et la jeune fille s’est donc fait remarquer mardi soir dans l’émission La France a un Incroyable Talent sur M6. D’abord parce qu’elle n’est pas arrivée sur scène depuis les coulisses, mais depuis les gradins, où elle s’était installée aux côtés de ses grands-parents. Marilou voulait leur faire la surprise… Pleurs et frissons garantis pour papy et mamie ! Pour les téléspectateurs aussi. L’adolescente, après s’être manquée à l’entame de cette reprise de Michel Jonasz, a ensuite tenu la note, maîtrisé sa voix et son clavier pour nous offrir deux minutes de frissons.

Sans surprise, les 4 membres du jury lui ont accordé un grand « oui » pour poursuivre l’aventure. Pour l’anecdote, Hélène Ségara a même voulu l’envoyer directement en finale en appuyant sur le Golden Buzzer, mais cela n’a pas fonctionné. Un bug technique qui nous permettra de retrouver Marilou dès les demi-finales. Et pourquoi pas, à nouveau, sur un piano des Maîtres du Piano ?